Boudet08.jpg    
    

Jean-Louis BOUDET

Diplômé de sculpture de l'Ecole d'Art de Marseille; diplômé de l'Ecole Supérieure des Arts Appliqués.

Jean-Louis BOUDET intervient régulièrement à l'Atelier des Caves du Logis-Neuf.
Précieux conseiller, en particulier du groupe des sculpteurs, il anime aussi des séances de modèle vivant et donne son avis sur les travaux en cours d'exécution.


Scu_01.jpg



1605Boudet_01.jpg   1605Boudet_02.jpg

1605Boudet_03.jpg   1605Boudet_04.jpg

1605Boudet_05.jpg   1605Boudet_06.jpg

Quelques oeuvres de 2016


L'impression ressentie en entrant dans l'atelier de Jean-Louis Boudet est double: les tableaux eux-mêmes, évidemment, mais aussi l'atelier, le sentiment d'être dans un lieu de travail et de création.
Les tableaux: en entrant, je suis saisi par la force qu'ils dégagent. C'est une impression d'ensemble que je vais être amené à détailler, mais cette analyse détaillée est un peu une trahison, car l'impression est venue spontanément. Cette spontanéité de l'impression naît d'une construction très étudiée qui amène à centrer le regard sur l'ensemble, chaque partie liée aux autres confortant l'unité qui donne au tableau une de ses forces. Centration du regard due à l'équilibre de la composition, où toutes les parties concourent à l'ensemble. Le jeu des couleurs contribue à ce sentiment d'équilibre. Analyser partie (ou détail) par partie ne m'a pas effleuré. C'est l'ensemble qui impressionne et donne une force que je ne sais pas nommer autrement. Intéressant de souligner que d'un tableau abstrait peut se dégager un sentiment de force aussi puissant et évident: j'ai été et suis toujours incapable d'analyser les raisons de ce sentiment. Il naît spontanément du regard, il procure un équilibre et une plénitude que le visiteur cherche à garder et peut retrouver en lui lorsqu'il revoit le tableau en réalité ou dans son imaginaire.
L'atelier. On sent et voit un lieu de vrai travail, de travail effectivement accompli. Sur la table de la mezzanine, le nombre des pinceaux dont certains encore humides au moment de la visite, leur rangement, montrent une activité qui vient de s'effectuer dans un ordre réfléchi. Comme un atelier d'artisanat industriel. Chaque outil correspond à un usage particulier que le profane ne connaît pas mais dont il devine l'importance. Le classement des dessins, soit inachevés soit considérés comme imparfaits, montre aussi le lien entre le travail déjà exécuté et celui en train de se faire.
Merci à Jean-Louis de nous procurer toutes ces impressions de plénitude.

Philippe Bernoux - Février 2016




1404Boudet_01.jpg

2014 - acrylique sur zinc - 35x45 cm


DSCN4846.JPG
accueil www.ateliercln.net