Coulomb09.jpg   
  
Présentation générale

Anne-Marie COULOMB

Anne-Marie COULOMB est responsable de l'Association des Caves du Logis-Neuf depuis sa création en 1997.
Après longtemps de pratique de l'aquarelle, elle s'est lancée avec bonheur dans la peinture à l'huile, sur des toiles souvent très grandes, tout en entretenant la gestuelle nécessaire au dessin lors de séances de modèle vivant.
Elle expose régulièrement son travail.


Coulomb08.jpg



Ses Expositions à l'Atelier CLN:

du vendredi 2 au jeudi 15 octobre 2015
du vendredi 15 au dimanche 24 mars 2013
du vendredi 28 janvier au jeudi 10 février 2011
du vendredi 13 au jeudi 26 mars 2009
du vendredi 2 au jeudi 15 février 2007
du 21 janvier au 2 février 2005
du 7 au 16 février 2003
du 30 novembre au 10 décembre 2001 avec le sculpteur François AGATE



Quelques autres photos de ses oeuvres, cliquer sur une image pour entrer dans l'album:

Huiles

am2b_90.jpg   DSCN5454c_90   DSCN9913b_90.jpg   DSCN5459b DSCN5460b   DSCN5464b   DSCN5466c   DT006b eDSCN3348c   eDSCN3355c   eDSCN3357c   VoyageTetec


Aquarelles, encres et dessins

DSCN0828c_90.jpg   DSCN5482b_90.jpg   AquaDess/DT001b_90   DT004_90   DT005_90 DSCN5477b_90   DSCN5486c_90   DSCN9932b_90   eDSCN3358b_90




Dans le laboratoire des émergences

Avec patience, au coeur de l'atelier, seule ou entourée d'artistes, Anne-Marie Coulomb donne la vie à son monde imaginaire venu des limbes.
Sous son pinceau volontiers nourri des couleurs de la nuit - noirs, bleus, violets, verts aussi - voici d'abord des taches. Espoirs de têtes, bribes de corps, morceaux de vie latente!
Ils peuvent se côtoyer parfois, flottant dans une curieuse atmosphère, et le plus souvent chercher à s'agglomérer.

Pris dans le processus de la fusion et de l'hybridation, de l'indiscrétion et de la différenciation, ils s'en vont composer des masses protéiformes et des silhouettes filiformes. Et l'on s'élance, se bouscule, se chevauche à loisir!
Monde de la métamorphose généralisée où l'être vivant commence en homme pour finir en bête, sans jamais déboucher sur une forme familière: fi des références codifiées!

Univers de l'esquisse : les traits restent comme suspendus, les totalités se veulent partielles, les identités se masquent. Pas de matiérisme : tout semble flotter en suspension.

Point de monstruosité complaisante, non plus ! on ne s'étripe ni ne se dévore; on est simplement côte à côte, sans verser dans la frontalité ostentatoire du regard jeté au spectateur. On est.

La grande Confrérie du Peuple de l'Énigme vit ainsi devant nous. Lente et belle cérémonie que la vie de ces formes appartenant à ce que Paul KLEE nommait "entremonde".

Et Anne-Marie Coulomb décline discrètement les composants d'un fantastique personnel tout à fait mystérieux.

Si vous entrez dans sa bulle, vous entendez le silence de la neige qui tombe dans un beau soir d'hiver et qui fait se lever sous la magie des caresses de flocons la foule des croisements génétiques cachés au coeur de nos cellules. Le battement de la vie avant l'instauration des identités!


Noël NEL - décembre 2005 - à l'occasion de l'exposition de Bernadette NEL à l'atelier.





DSCN4846.JPG
accueil www.ateliercln.net